LA MAPA

Qu’est-ce que c’est ?

C’est la mesure automatique et répétée pendant 24 heures de la pression artérielle par un appareil à tension (tensiomètre) électronique portable. Cet appareil comporte un petit boîtier (porté en bandoulière ou à la ceinture) et un brassard positionné au bras et relié au boîtier par un tuyau.

A quoi sert l’examen ?

La pression artérielle varie en permanence : elle augmente à l'effort et diminue au repos ; elle est plus basse pendant le sommeil que pendant l’activité. La mesure occasionnelle manuelle réalisée par les médecins et les infirmières ne reflète pas toujours le vrai niveau tensionnel moyen des personnes, d’une part en raison de la variation naturelle des chiffres et également parce que la tension artérielle a tendance à s’élever en consultation médicale et parfois de façon importante. La MAPA effectue des mesures répétées pendant la vie normale (et non pas au cabinet médical) et permet de calculer la moyenne des mesures ; cette valeur moyenne a beaucoup plus de valeur qu’une mesure occasionnelle pour déterminer si elle présente une élévation anormale de la pression artérielle (= hypertension artérielle = HTA).

Dans quelles circonstances cet examen est-il proposé ?

- quand on suspecte une hypertension débutante chez un patient pour pouvoir décider de débuter un traitement, il est souvent nécessaire de réaliser une MAPA; ceci évite de traiter inutilement un patient si l’HTA ne se confirme pas et ceci est particulièrement intéressant chez certaines personnes dont le tension est élevée seulement lors des consultations médicales et est normale le reste du temps (‘’effet blouse blanche’’) ;

- en cas de suspicion d'HTA chez la femme enceinte ;

- chez un patient hypertendu déjà traité si l’on suspecte une résistance au traitement;

- quand on suspecte que des malaises pourrait être liés à des baisses de la pression artérielle (hypotension).

Mapa

Comment se déroule l’examen ?

Le brassard est fixé autour du bras gauche (pour un droitier) ou droit (pour un gaucher) et le boîtier est porté à la ceinture ou en bandoulière. Les mesures s’effectent automatiquement tous les 1/4 d’heures le jour et toutes les 1/2 heures la nuit. L’enregistrement doit être fait durant une journée d’activité habituelle et vous pouvez donc travailler normalement. Vous ne pourrez pas prendre de douche ou de bain afin de ne pas endommager l’appareil. La nuit le boîtier peut être placé à côté de vous.

Il convient de ne pas faire de boucle ou de plicature avec le tuyau, ce qui empêcherait l'appareil de fonctionner. Il est nécessaire que le brassard reste à la même position durant les 24 heures de l’examen.

Lorsque vous sentez le brassard se gonfler, vous devez laisser pendre votre bras, bien immobile pendant toute la durée du gonflage et du dégonflage (environ 20 à 30 secondes); pendant le dégonflage vous pouvez ressentir des fourmillements dans les doigts; ne les bougez pas pour ne pas fausser la mesure ; lorsque le brassard s'est totalement dégonflé, la mesure est terminée et vous pouvez recommencer à bouger votre bras normalement.

Au volant, si la mesure se déclenche lorsque vous conduisez, si vous avez besoin de mobiliser le bras qui porte le brassard faites-le sans vous soucier de l'appareil. Quelques mesures ratées sont sans conséquence.

Le tableau d'activité joint au moment de la pose de l’appareil vous permet de noter les événements importants avec leur horaire : coucher, lever, effort, stress, repos, prise de vos médicaments, prise de boissons ou de tabac et les éventuels symptômes que vous pourriez ressentir (maux de tête, vertiges).

Enfin, il vous sera montré comment remettre le brassard en place en cas de nécessité, comment interrompre à tout moment, de façon temporaire, la mesure ou à l'inverse comment réaliser des mesures manuelles supplémentaires selon les circonstances et la symptomatologie.

Vous rapporterez l’appareil au bout de 24 heures : un retard dans la restitution de l’appareil pourrait priver un patient ayant le même examen prévu après vous avec cet appareil.

Quels problèmes peuvent être liés à la réalisation de l’examen ?

Aucun

Comment l’examen est-il interprété ?

Au cabinet de cardiologie les mesures enregistrées sont transmises à un ordinateur qui calcule la moyenne des mesures sur 24 heures, pendant la journée et pendant la nuit et trace des graphiques représentant l’évolution des chiffres pendant 24 heures et permet d’imprimer un rapport. Les chiffres normaux sont plus bas en MAPA qu’en prise manuelle occasionnelle; on retient comme normale une moyenne des mesures dans la journée inférieure à 135/85 mmHg et la nuit inférieure à 120/75 mmHg.

Mapa2